• Facebook Clean

À Propos

Un métier d'art

La maréchalerie est un métier où nous n’avons jamais fini d’apprendre, cela fait 13 ans que je suis à mon compte et 17 ans que j’ai commencé mon premier jour d’apprentissage. Chaque jour, je vois et j’apprends comment le cheval fonctionne. Depuis tous petit je vis au milieu des chevaux, j’ai vu déjà de multitudes de choses, mais je ne cesse d’apprendre tous les jours….

 

 

 

Professionnalisme

.Le cheval est important aux yeux de tous, qu’il soit cavalier, meneur, cowboy, sponsor ou propriétaire.

C’est pour cela que nous devons savoir ce qu’ils font avec leurs chevaux, quelle discipline sportive ou loisirs, afin de pouvoir adapter la ferrure la plus appropriée.

 Le cheval d’aujourd’hui
«un athlète»

Aujourd’hui nous avons des chevaux d’une grande qualité sportive, d’un niveau exceptionnel, ce qui fait aussi évoluer la qualité de la ferrure. Le maréchal d’aujourd’hui doit être dans son travail le plus parfait possible pour ces chevaux, ou plutôt ces athlètes ! 

 

Les fers mécaniques sont chaque année réétudiés et sont  ainsi modifiés dans les effets roller et légèreté, dans l’idée d’aider le cheval à bouger ses membres avec le moins de contrainte et d’énergie possible. Cette évolution de la maréchalerie est, je pense, excellente  tout en sachant que le maréchal doit aussi suivre l’évolution du cheval dit « athlète » aujourd’hui.